Click on text to change

Le navire Monge à la poursuite des astres…

Courir les mers après le soleil avant qu’il ne disparaisse tendrait à prouver que la terre n’est pas plate… L’intuition des Colomb, Gama et autres Magellan se traduit aujourd’hui par une machine incroyable ! C’est d’abord un outil de mesures et d’essais variés. Cette fière unité rend un grand nombre de services, de la surveillance de l’espace à la chaîne qui assure notre dissuasion, en passant par la collaboration avec Ariane Espace…

Parce-que la terre est ronde, le Monge est blanc…

La Marine nationale et la DGA sont dotées d’un bien curieux navire… Certaines mauvaises langues le surnomme “La Reine des quais”, c’est méconnaître les nombreuses missions que ce navire opère pour le compte de notre grande Nation maritime ! Même amarré dans la base navale de la cité du Ponant, il poursuit les satellites et assure une surveillance de l’espace ! La précision de ses instruments de mesure a déterminé la couleur de sa coque, dilatation des matériaux étant l’ennemi d’une justesse des relevés. Et pour suivre un missile capable d’atteindre 10 000 kms de portée (dans un espace circulaire donc…), il en faut des capteurs et des calculs !

Une anecdote à peine croyable…

En 2011, un astronaute Américain bricole dans le jardin de la station spatiale internationale et laisse échapper une clef à molette… Figurez-vous que le Monge à réussi à suivre, à 2000 kms de distance, la trajectoire de l’objet avec une grande précision ! Gaspard Monge, mathématicien du 18ème, doit se retourner dans sa tombe ! L’histoire ne dit pas si les noms d’oiseaux prononcés par le spationaute étaient d’espèces maritimes…

La ligne verte…

La nuit, les Brestoises et les Brestois sont parfois attirés par un puissant rayon vert guidé vers le ciel. Certains pensent alors que la discothèque “Le Mélody”  est en plein “revival”. Certaines pensent que Stephen King à muté John Coffey à l’arsenal de Brest… Il n’en n’est rien. C’est toujours le Monge qui sonde les astres, un peu à la poursuite d’une allégorie… Les platistes dans la caverne, les visionnaires dans la lumière !